6 conseils pour réussir le référencement naturel de votre activité e-commerce

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Bien se positionner en référencement naturel est un des objectifs rêvés par la plupart des webmasters et chefs d’entreprises dans le e-commerce. Voici 6 conseils pour partir sur de bonnes bases si vous débutez dans votre activité.

1. Mesurez chaque action

Quoiqu’il arrive toutes vos décisions doivent être “data driven”. Pour cela rien de mieux que d’installer Google Analytics et d’activer par la suite l’analytics e-commerce. Votre objectif est d’être capable d’analyser l’usage de votre site, quelles sont les pages qui fonctionnent et reçoivent beaucoup de trafic et celles qui au contraire ont un taux de rebond trop important. Chaque optimisation et évolution doivent être noté dans analytics afin de pouvoir faciliter l’analyse à postériori de vos sites.

2. Analysez la concurrence

Une autre étape préalable est l’analyse de tous vos concurrents. Pour les détecter vous pouvez utiliser des outils comme SEMRush. Dresser cette liste vous permettra ensuite de détecter différents éléments essentiels:

  • Quels sont les avis déposés par les clients et sur quels sources? Renseignez-vous sur le moyen d’obtenir des avis sur ces sites.
  • Dressez une liste des keywords sur lesquels vos concurrents se positionnent et filtrez une liste prioritaire en déterminant ceux qui vous intéressent le plus et semblent avoir le degré de compétitivité le plus faible.
  • Observez la construction des pages des sites de vos concurrents qui rankent bien et n’hésitez pas à reprendre la structure des pages produits notamment en faisant un effort supplémentaire sur le contenu.

3. Poussez l’analyse de mots clés

Nous venons d’en parler brièvement mais l’analyse de mot clé doit être à la base de toute stratégie de référencement naturel. Si vous optimisez votre site sans objectif précis alors comment allez-vous faire pour mesurer l’atteinte de ces derniers?

La recherche de mot clé pour le e-commerce comprend notamment:

  • Obtenir un volume décent,
  • Probabilité de conversion (c’est à dire focus sur un produit et avec des termes stipulant une volonté d’achat),
  • Concurrence faible,

Cherchez les mots clés qui respectent un maximum de ces critères afin de maximiser vos chances d’obtenir un trafic qualifié. Réalisez ensuite un reporting trimestriel ou mensuel en fonction de votre investissement sur le SEO pour suivre l’atteinte des résultats sur ces mots clés.

4. Optimisez votre structure de site

La structure de votre site est essentielle. Google ne peut pas passer un temps infini sur chaque site. Votre objectif est donc de lier vos pages de façon cohérente entre elles et que vos pages produit ne soient pas enterrées au 15e niveau de votre site.

Un bon outil pour vérifier cela est screaming frog qui vous permettra de simuler le passage d’un robot sur votre site afin de détecter les potentiels problématiques (liens cassés, absence de titre, pages dupliquées) mais aussi le niveau de profondeur de votre site. Dans la mesure du possible évitez un niveau de profondeur supérieur à 5.

5. Optimisez les performance de votre site

Appelé aussi “onsite” seo, il s’agit d’un signal important pour les moteurs de recherche. Vous pouvez utiliser l’outil d’analyse de Google pour calculer votre score sur 100 et obtenir des recommandations. Globalement voici les deux priorités auxquelles vous devez faire attention:

  1. La taille des images : Elle doit être optimisée pour ne pas pénaliser le temps de chargement
  2. Le temps de réponse du serveur, en particulier combien de temps la partie au dessus de la ligne de flottaisons met à charger?

6. Travaillez l’expérience mobile

Si vous pensez qu’un internaute n’achète pas en ligne avec son smartphone détrompez vous. Le smartphone est en passe de détrôner le desktop en terme de trafic! Plus important encore, Google aujourd’hui juge avant tout votre site sa qualité vis à vis de l’expérience sur mobile. Autant de raison d’analyser spécifiquement vos statistiques sur mobile et de rendre votre site responsive.

ECFR
ECFR

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque semaine toute l’actualité e-commerce et banking. Pas de spams, c’est promis !